Le marché immobilier connaît un véritable essor, avec les taux faibles établis par la BCE, les banques se lancent dans une compétition afin de proposer les meilleurs taux à leurs clients.

 

Investir aujourd’hui pour l’avenir

La baisse des taux immobiliers actuels s’inscrit dans les records historiques : d’après une étude de la FNAIM 75 % des français trouvent les taux actuels très attractifs, ce qui entraîne un dynamisme du marché.

Aujourd’hui le taux moyen pour un prêt de 15 ans est de 1,35 % alors qu’il était de 2,10 % en 2015. En moyenne, le taux d’un prêt immobilier pour une durée de 20 ans est de 1,60 % et de 1,85 % pour 25 ans. De plus, afin de fidéliser un maximum de consommateurs, les taux peuvent se négocier selon différents profils. Tout est à disposition afin d’acquérir un bien aux taux le plus avantageux possible.

 

Anticiper la remontée des taux

Une remontée des taux est prévue, en effet le programme d’assouplissement quantitatif (Quantitative Easing-QE) lancé par la BCE en 2015 prendra fin au début du printemps et ses conséquences se manifesteront d’ici l’été 2019.

Une remontée brutale n’est toutefois pas envisageable, en vue de la concurrence accrue entre les banques, elles se doivent d’être prudentes concernant la remontée des taux immobiliers.

 

Les informations clés à retenir

  • Les taux immobiliers de l’automne 2018 sont similaires à ceux de l’automne 2016
  • Des conditions de crédit améliorées par les banques afin d’attirer de nouveaux clients
  • Les taux devraient rester bas jusque début 2019
  • Le taux bas peut se cumuler avec d’autres avantages : PTZ (Prêt à Taux Zéro) et la loi Pinel